• Accueil
  • Lutter contre les violences intrafamiliales

Lutter contre les violences intrafamiliales

Dans le contexte de confinement, nécessaire pour endiguer la propagation de l’épidémie du Covid-19, et que nous vivons toutes et tous, nous avons souhaité consacrer cette infolettre au sujet des violences conjugales et intrafamiliales.
Trois chiffres au préalable : ces violences sont en forte en augmentation sur notre territoire de +83 % et en France de +32 % ; les appels au 119, le numéro pour les enfants et les adolescents-e-s en danger ont augmenté de 20 % (sources officielles).

La promiscuité et l’anxiété sont des facteurs qui aggravent les situations de violences en période de confinement car les femmes se retrouvent ainsi confinées avec leur agresseur, tout comme leurs enfants, ce qui rend parfois difficile l’appel à l’aide.

Tu trouveras donc dans cette infolettre les ressources et les clés nécessaires pour informer les personnes dans ta proximité (la circulation de l’information est capitale durant cette période de confinement), pour aider et orienter les victimes, et agir si tu es témoin de violences intrafamiliales

Nous t’invitons d’abord à visionner cette vidéo de France 3 qui fait état de la situation.

 

RESSOURCES NATIONALES

Les dispositifs pour alerter
– composer le 17
– envoyer un sms au 114
– aller sur le site : arrêtonslesviolences.gouv.fr (ce site permet de signaler en ligne des cas de violences sexuelles et sexistes 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 sans laisser de trace dans l’historiques).
– se rendre dans le commissariat ou la gendarmerie les plus proches de chez vous
– solliciter de l’aide en pharmacie (le ou la pharmacien-ne peut recueillir votre identité et composer le 17 si vous souhaitez prévenir la police.)
119 pour les enfants victimes de maltraitance (appel gratuit, 24h sur 24, 7 jours sur 7)Ordre des avocats
NUMÉRO VERT 0 805 01 70 15
Des avocats spécialement formés à ce type de violences vous répondent de 9h à 19h du lundi au vendrediInformations et conseils sur les violences conjugales
– appeler le 3919, violences femmes infos, numéro accessible de 9h à 19h du lundi au samedi, anonyme et gratuit.
– appeler le 0 800 059 595, Viols femmes, Informations du lundi au vendredi, de 10h à 19h
– consulter la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr
RESSOURCES LOCALES

Associations spécialisées violences faites aux femmes

Du côté des femmes 31 (Muret), disponible au 05 34 63 16 74 et à accueil.femmes@ducotedesfemmes31.fr, de 9h30 à 16h30, du lundi au vendredi.

Femmes de papier 31 (Saint-Gaudens), disponible au 09 64 01 46 01, de 9h à 12h et de 14h à 17h, mardi et jeudi.

APIAF 31 (Association pour l’initiative autonome des femmes), disponible au 05 62 73 72 62 et à apiafassociation@orange.fr, de 13h à 16h du lundi au jeudi, de 10h à 12h le vendredi

Olympe de Gouges (Toulouse) : service savif (stop à la violence intrafamiliale) : permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 16h au 05 61 25 16 13 ou 06 26 47 62 85. Permanence au standard de l’association au 05 62 48 56 66.

CIDFF (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles) : demande par mail en indiquant un numéro de téléphone, à cidff31@cidff31.fr pour un rendez-vous téléphonique rapide, sur des questions juridiques et de médiation familiale. 05.34.31.23.31

Médi-Pass : soutien et orientation des victimes de violences conjugales : hébergement, mise sous protection, autres… Partenariat avec les commissariats de Bellefontaine et de Bagatelle. 7j/7, 24h/24. 06 10 45 05 29Associations généralistes d’aide aux victimes

– Association Commingeoise de Contrôle Judiciaire Socio-Educatif (ACCJSE) (Saint-Gaudens) : 06.81.35.72.61
France Victimes 31 (Toulouse + permanences) : 05.62.30.09.82 ou contact@francevictimes31.frAssociation spécialisée auteurs de violencesAVAC (association vivre autrement ses conflits) : 05.61.21.05.28

INTERUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE

En cette période de confinement, le délai pour une IVG médicamenteuse à domicile en France a été allongé à 9 semaines d’aménorrhée. En effet, comme l’a rappelé le ministre de la santé, Olivier Véran « La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 ne doit pas remettre en question nos valeurs les plus fondamentales : celles de l’émancipation des femmes et de leur droit à disposer de leur corps »

Planning familial 31 : permanence téléphonique d’écoute, d’information et d’orientation. Lundi 13h30-17h30 ; mardi 13h30-17h ; mercredi 13h30-18h ; jeudi 13h30-17h au 05 61 25 54 17

Centre départemental de planification et d’éducation familiale (CDPEF) : 05 62 13 23 77. Urgences liées à la contraception et pour l’IVG de 9h à 13h uniquement sur RDV. Permanence téléphonique (anonyme et gratuit) de 14h à 17h.
PARTICIPE À LA PROCHAINE COMMISSION ÉGALITÉ FEMMES-HOMME ET LUTTRE CONTRE LES DISCRIMINATIONS
Notre commission se réunira en visio-conférence lundi 27 avril à 17h30 pour parler de ces questions. Tu peux ainsi contacter Caroline Vauchère, Présidente de la commission afin de t’inscrire à cette conférence numérique : carolinevauchere@yahoo.fr

Nous te remercions par avance pour ta vigilance face aux violences dans ce contexte particulier. Tu peux d’ailleurs te rendre sur notre page Facebook pour relayer les messages d’information et sur celles de Nous Toutes 31 ou Nous Toutes qui oeuvre pour lutter contre les violences faites aux femmes.

Amitiés socialistes,

Sébastien Vincini, Premier Secrétaire du Parti Socialiste de la Haute-Garonne
Caroline Vauchère, Présidente de la commission égalité Femmes-Homme et lutte contre les discriminations du Parti Socialiste de la Haute-Garonne
Déborah Fort, Secrétaire fédérale à la communication numérique du Parti Socialiste de la Haute-Garonne
Le collectif de Secrétaires Fédéraux du Parti Socialiste de la Haute-Garonne

Partagez cette information !

Newsletter

[sibwp_form id=1]

Contact

3 rue Lancefoc
31000 Toulouse
www.ps31.org
05 61 23 15 75

Adresse postale:
Fédération du Parti Socialiste
Haute-Garonne
2 bis rue Lejeune
31000 Toulouse
[customcontact form=1]