ACTUALITÉS

Communiqué de presse sur le mouvement lycéen

Mouvement des lycéens : l’expression d’une inquiétude légitime à laquelle le Gouvernement doit répondre !

Non, les lycéens ne manifestent pas par imitation des gilets jaunes. Même si ces manifestations sont l’occasion de violences par des casseurs que nous condamnons sans équivoque, les centaines de blocages de lycées survenus depuis plusieurs jours sont la manifestation d’une réelle inquiétude des lycéens, aussi partagée par leurs familles et les enseignants, face aux différentes réformes de l’Education lancées sans concertation par le Gouvernement.

Le Parti Socialiste partage ces inquiétudes légitimes !

Lire

Retour sur le Lundi de l’Europe avec Pascal Boureau et Loïc Blanc (transition écologique)

Retour sur le Lundi de l’Europe avec Pascal Boureau et Loïc Blanc (transition écologique)

Compte-rendu du « Lundi de l’Europe » consacré à la Transition écologique : « Energie : de l’Europe aux acteurs locaux » du 5 novembre :

Intervenants :
Pascal Boureau, adjoint au maire de Blagnac délégué au cadre de vie, président de Haute-Garonne Environnement, prévisionniste chez Météo France
Loïc Blanc, directeur d’Enercoop Midi-Pyrénées (coopérative de production et de distribution d’électricité renouvelable et locale)

Contenu :
Cette réunion avait pour objectif de montrer que chacun peut agir à son niveau pour la transition écologique, et d’identifier le rôle de l’Europe sur ce sujet.

Présentation de la Région Occitanie qui affiche l’ambition de devenir la 1ère région à énergie positive (Répos) d’ici à 2050. Elle sera invitée à présenter en détail sa stratégie et son action lors d’une prochaine réunion.

Rappel du contenu du texte adopté par le Parti Socialiste pour les élections européennes :
Un plan d’urgence européen pour le climat :

  • Un plan d’investissement de 500 milliards d’euros sur 5 ans pour répondre aux enjeux de la transition écologique et décarbonée à travers une politique globale et transversale prioritaire – associant notamment politique de l’énergie et politique agricole, et dégageant des moyens financiers issus des fonds structurels, de la BEI… Il s’agit de verdir notre économie (renforcer l’efficacité énergétique des bâtiments, augmenter la part des énergies renouvelables, investir dans une mobilité propre,…) et également d’accompagner les territoires, et en particulier les travailleurs, dans cette transition écologique.
  • La sortie du calcul du déficit (3 % aujourd’hui) des investissements des États liés à la transition écologique.
  • Un « Airbus » du renouvelable qui rapprocherait les grandes sociétés énergétiques européennes. Ce groupe aurait pour ambition d’accélérer le développement des énergies renouvelables en Europe et d’atteindre ainsi plus rapidement les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Il serait également le fer de lance d’une grande politique d’investissements publics
  • Les traités commerciaux seront strictement conditionnés au respect des normes européennes (sociales, sanitaires, climatiques et environnementales) et des grands textes internationaux (Accord de Paris, conventions OIT, accords de coopération fiscale…). Il s’agit de subordonner le commerce aux grands objectifs que se donne l’Humanité en termes de droits humains et de droits environnementaux ; et de faire valoir les standards européens dans la mondialisation.

Energie électrique :
Histoire particulière en France = 40 ans de monopole et d’énergie nucléaire.
2007 : directive européenne d’ouverture du marché : chacun peut choisir son opérateur énergétique.
Séparation de la production, transport & distribution, fourniture.
Note : la distribution de l’électricité est de responsabilité des communes, mais choix de la Délégation de Service Public à Enedis sur 95% du territoire.
Aujourd’hui : parts de marché EDF + Engie = 85% : oligopole

Enercoop = une énergie 100 % renouvelable, locale et solidaire
Aujourd’hui, c’est 66000 clients, 110 collectivités, 33000 sociétaires, 150 producteurs…
Coopérative qui :
– permet aux citoyens de s’impliquer directement dans les choix énergétiques de notre pays, en leur donnant la possibilité de choisir le type d’énergie qu’ils souhaitent financer et développer, en leur permettant d’être acteur de sa gestion, d’influer sur la maîtrise de leurs consommations.
– permet aux consommateurs et aux producteurs d’énergie renouvelable de se mettre en lien, et d’oeuvrer ensemble, aux côtés d’autres parties prenantes des territoires, à la mise en place de “circuits courts” de l’électricité, fondés sur les principes d’un commerce équitable.
Présentation d’Enercoop à retrouver sur le site : https://www.enercoop.fr/

Au niveau de l’Europe :
Il existe un marché de l’énergie au niveau européen : la bourse Powernext. Grande fluctuation du prix de l’électricité : 35€ / MWh -> 75€ en trois mois cet été
Note : objectif d’Enercoop = sortir de cette logique de marché pour faire du direct local et au prix des coûts réels. Innover en ce sens -> projets d’autoconsommation etc.
La Commission européenne, le Parlement et le Conseil ont entamé le deuxième cycle de négociations sur la conception du marché de l’électricité pour l’Union européenne (« nouveau design du marché de l’énergie »).
L’Union Européenne est sur le point d’établir une norme sans précédent en officialisant le rôle des citoyens et des communautés dans la transition énergétique de l’Europe.
Il existe en Europe une fédération de 1500 membres portant des projets citoyens, représentant environ 1 million de citoyens.

En France, le gouvernement actuel ne semble pas être un ardent promoteur des projets citoyens de l’énergie. Par exemple, pour la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, il a reçu les gros acteurs de l’énergie, mais pas Enercoop…

Explication sur l’ « électron vert » : en Europe, l’approvisionnement réel en électricité et la « garantie d’origine » sont décorrélés. Exemple : un fournisseur peut vous approvisionner en électricité nucléaire, mais en ayant acheté un label « électricité verte » à un producteur d’énergie renouvelable d’Europe du nord où son prix est très bas !
Note : chez Enercoop, il n’y a pas décorrélation, la traçabilité est assurée.

Conclusion : Enercoop = 3ème voie entre monopole et privatisation : service citoyen de l’énergie.

Propositions :
● Garantir la traçabilité intégrale de la production des installations d’énergie renouvelable aux consommateurs
=> principe d’information des consommateurs (transparence et clarté)
● Intégrer des critères d’additionnalité environnementale aux offres vertes
=> les circuits courts de l’énergie sont vertueux sur l’emploi, la MDE, l’intégration des énergies renouvelables
● Instituer une incitation fiscale à l’investissement dans le capital des sociétés de projets d’énergie renouvelable agréées ESUS
=> gestion désintéressée des structures de l’ESS : levée de fonds difficiles car 0 dividende
=> peu de risque pour les finances publiques : secteur de l’énergie citoyenne limité (20m€ en
10 ans pour les principales structures intéressées)

Pascal Boureau :
Accélération du réchauffement climatique dans notre région Sud-Ouest de France (déjà +1,5°C par rapport au siècle dernier !), nous sommes donc particulièrement concernés par ces questions de transition écologique. Pour changer la donne : mobilisation citoyenne ! Il s’organise aujourd’hui de nombreux mouvements : coquelicots, marches pour la transition énergétique…

Le Conseil Départemental a lancé début 2017 un plan de 150m€, 41 mesures phares sur 4 ans, réparties en 6 axes :

  • Collectivité exemplaire et éducatrice (via des actions comme le « zéro phyto » aux abords de nos routes où l’instauration du covoiturage chez les agents du Département)
  • Préserver la biodiversité et les espaces naturels sensibles (avec un objectif de 1000 hectares protégés d’ici cinq ans)
  • Favoriser les déplacements propres (via le développement des voies vertes cyclables et les transports publics)
  • Promouvoir une gestion durable de l’eau (un enjeu central qui s’illustre notamment par le lancement de l’opération « Garonne amont », qui traitera dans la concertation de l’évolution des besoins et des ressources en eau )
  • Engager dans la transition énergétique

Détails disponibles ici :
https://www.haute-garonne.fr/actualites/transition-ecologique-tous-mobilises-face-lurgence

Sur Blagnac : de nombreuses actions (mise à disposition gratuite de vélos, adhésion à la coopérative Citoy’EnR qui installe des panneaux solaires sur  des bâtiments publics, relance de la plaine maraîchère par remembrement, mise à disposition de terres acquises par la ville à agriculteurs pour un usage bio – et utilisation de la production dans les cantines des écoles & des structures pour nos ainés…)

Questions / Réponses :
Q : « Airbus de l’énergie » dans le projet PS : est-ce pertinent par rapport au modèle citoyen local présenté ce soir ?
R : Peut-être pour les technologies et développement de moyens de production d’énergies renouvelables innovants (hydrogène, batteries… ?), et garder en local la production elle-même ?

Q : Production locale = chacun pour soi ?
R : Non, car tout le monde ne peut pas produire chez soi (ex : ceux qui habitent en appartement). L’idée est donc que tout le monde puisse participer, via une coopérative de production par exemple.

Q : Pourquoi local ?
R : Car ce sont les citoyens qui ont en local les impacts d’installation des éoliennes ou panneaux solaires. Donc pour que les citoyens les acceptent, il faut qu’ils en soient acteurs.

Q : 100% renouvelable = faisable ?
R : Oui car le développement du renouvelable doit se faire même temps que la division du besoin par 4 (selon le triptyque « éviter – réduire – compenser » du scenario Négawatt) : quand le besoin aura été divisé par 4, ça sera faisable.

Q : Service publique / la puissance publique doit permettre l’accès à une énergie peu cher sur tout le territoire. Ce n’est pas le modèle porté par Enercoop.
R : En fait, Enercoop n’a pas demandé la privatisation d’EDF. Aujourd’hui, EDF n’est plus un service public. Enercoop propose donc une voie alternative aux acteurs privés (à but lucratif).

 

Lire

Retour en images sur l’action « Tous sur le pont » du samedi 10 novembre 2018

Retour en images sur l’action « Tous sur le pont » du samedi 10 novembre 2018

Samedi 10 novembre : belle mobilisation au métro Jean Jaurès à Toulouse mais également sur l’ensemble du territoire de la Haute-Garonne afin de dénoncer la politique du Président des riches, E. Macron !

Lire

BILLETS D'HUMEURS

Bien-être animal : du reniement des promesses de campagne au mépris des animaux d’élevage

Bien-être animal : du reniement des promesses de campagne au mépris des animaux d’élevage

Durant sa campagne électorale, Emmanuel Macron avait promis d’instaurer la vidéosurveillance dans les abattoirs et d’interdire la vente des œufs de poules élevées en cage d’ici à 2022.

De vifs échanges entre les députés dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 mai ont finalement mené à un vote contre différentes mesures qui auraient pourtant pu améliorer sensiblement les conditions d’élevage et d’abattage des animaux destinés à la consommation des français-e-s.

Ainsi, l’assemblée à voté contre :

– l’interdiction des cages pour les poules pondeuses et les lapins,

– l’interdiction de broyer vivants les poussins mâles et les canetons femelles dès la naissance

– l’interdiction de la castration à vif des porcelets 

– l’étourdissement des volailles, des cochons et des animaux destinés à l’abattage

– l’interdiction des fermes usines qui pourront accueillir toujours plus d’animaux

– la limitation de la durée de transports des animaux vivants

– l’utilisation du sexage des œufs dans la filière ponte

– la mise en place du contrôle vidéo dans les abattoirs

Lire

Six cent vingt-neuf passagers bloqués au large de Malte

Six cent vingt-neuf passagers bloqués au large de Malte

Alors que le Haut-commissariat pour les réfugiés des Nations-Unies parle d’un impératif humanitaire urgent, les ports italiens et maltais se barricadent.

Pendant ce temps-là, la France se tait et c’est un chef de gouvernement socialiste qui apparaît comme le dernier espoir pour les migrants. En se proposant d’accueillir le navire de sauvetage affrété par l’ONG française SOS-Méditerranée, l’Espagnol Pedro Sanchez sauve l’honneur.

Les migrations ne vont pas cesser. Elles concernent principalement le Sud. Elles atteignent dans une moindre mesure les pays d’Europe. L’explosion des conflits, la montée des inégalités et le changement climatique augmentent le phénomène. On doit agir sur les causes et accueillir les victimes de ces dérèglements.

Lire

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Communiqué de presse sur le mouvement lycéen

Mouvement des lycéens : l’expression d’une inquiétude légitime à laquelle le Gouvernement doit répondre !

Non, les lycéens ne manifestent pas par imitation des gilets jaunes. Même si ces manifestations sont l’occasion de violences par des casseurs que nous condamnons sans équivoque, les centaines de blocages de lycées survenus depuis plusieurs jours sont la manifestation d’une réelle inquiétude des lycéens, aussi partagée par leurs familles et les enseignants, face aux différentes réformes de l’Education lancées sans concertation par le Gouvernement.

Le Parti Socialiste partage ces inquiétudes légitimes !

Lire

Communiqué #PS31 – Réaction à la propagande indigne de Civitas

La section toulousaine du parti politique Civitas a diffusé ce lundi un photomontage outrancier sur les réseaux sociaux. Au travers de cette image, transpire la doctrine de l’extreme droite la plus rance : celle de l’intégrisme religieux d’un autre temps.

Il est scandaleux qu’en 2018, ce genre de caricature raciste, complotiste et injurieuse puisse permettre à un tel groupuscule de se faire de la publicité. Le Parti socialiste, qui doit ré-assumer ses valeurs universalistes, humanistes et républicaines se doit d’être vigilant sur les attaques répétées contre la République et dénonce donc avec la plus grande force l’idéologie ignominieuse exprimée dans ce tract.

Lire

Face à l’urgence humanitaire, le Parti socialiste demande un droit d’asile européen

Communiqué de presse national

Une fois encore l’Aquarius se voit fermer les ports d’un continent de 500 millions de citoyens, avec à son bord 58 personnes dont la moitié sont mineures. Une fois encore, la France détourne le regard et reste les bras croisés, brandissant le droit de la mer au détriment des droits de l’homme les plus élémentaires. Une fois encore, la solution sera venue des gouvernements socialistes du Portugal, de l’Espagne et de Malte.

Combien de fois devrons-nous encore assister, passifs, à cet insupportable spectacle ? Comment Emmanuel Macron pourrait-il faire barrage au populisme de Salvini et Orban quand la France adopte la même attitude vis-à-vis des bateaux de réfugiés ?

Face à l’urgence humanitaire, le Parti socialiste réitère sa demande quant à la constitution d’une liste de ports de destination, situés dans plusieurs pays du bassin méditerranéen. Il faut dès à présent porter une proposition ambitieuse de répartition des demandeurs d’asile entre pays de l’Union, créer une agence européenne du droit d’asile et en finir avec les accords de Dublin qui font porter la charge de l’accueil sur quelques pays.

Lire

DERNIERS TWEETS

Parti Socialiste 31

En préparation de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes du dimanche 25 n… twitter.com/i/web/status/1…

Parti Socialiste 31

📍📖 Les socialistes de la Haute-Garonne sont au travail ! Ce soir notre fédération organisait un Comité de Métropole… twitter.com/i/web/status/1…

Parti Socialiste 31

Les militants de gauche étaient sur le terrain pour parler aux toulousains de la casse des services publics par la… twitter.com/i/web/status/1…

Parti Socialiste 31

Une fédération remplie à l’occasion du Conseil Fédéral du mois d’octobre du #PS31. Présentation du texte #Europe a… twitter.com/i/web/status/1…

Parti Socialiste 31

Le secrétariat fédéral du #PS31 est au travail comme tous les lundis midi ! Échanges autour de la politique nationa… twitter.com/i/web/status/1…

Parti Socialiste 31

3 RDV avec le PS 31 ce samedi 6 octobre : - 12h30, Jean Jaurès : rassemblement contre les discriminations LGBTIphob… twitter.com/i/web/status/1…

Parti Socialiste 31

Assemblée générale de rentrée des secrétaires de section de la fédération du PS 31 ! Au programme : finances, publi… twitter.com/i/web/status/1…

Parti Socialiste 31

En cette journée internationale pour le droit à l'avortement, le PS 31 est coorganisateur de la manifestation pour… twitter.com/i/web/status/1…

AGENDA

Calendrier fédéral fin d’année 2018

Calendrier fédéral fin d’année 2018

Calendrier fédéral fin d’année 2018

 

25 novembre

– Date limite de réception des contributions pour la réforme statutaire;

– Date limite de réception des contributions pour le chantier de l’inventaire.

 

29 novembre

Publication du texte soumis au vote des militants pour la réforme statutaire.

 

6 décembre

Vote des militants sur la réforme statutaire.

 

15 décembre

– Congrès statutaire et Conseil National.

– Inauguration du nouveau siège du parti Socialiste.

 

Plus d'infos

Forum sur l’alimentation organisé par la Région Occitanie

Forum « A TABLE CITOYENS ! »

Événement gratuit sur inscription

A l’occasion de la consultation citoyenne sur l’alimentation mise en place par la Région, Libération et la Région Occitanie organisent un grand débat public à Toulouse.

Nous réunirons à l’Hôtel de Région des personnalités qui travaillent sur les liens qu’entretient l’alimentation avec l’économie, l’environnement mais aussi l’histoire, la culture, le rapport au temps, à la nature et au monde paysan… Un sujet à la croisée de choix éminemment individuels et collectifs.

Rendez-vous donc vendredi 9 novembre à Toulouse à 18h

Évènement Facebook : https://www.facebook.com/events/1102674296590711/

Réservation des billets (gratuit) : https://www.weezevent.com/a-table-citoyens?fbclid=IwAR3Za31vHJ2s1CLDl34koytHv4QL-HK6mX24Mg8KnLe91JpUy9Swwa0J1E8

Plus d'infos

Lundi de l’Europe : convergence des droits sociaux par le haut ? (10 décembre)

Lundi de l’Europe : convergence des droits sociaux par le haut ? (10 décembre)

Les lundis de l’Europe reçoivent Bernadette Segol, ancienne secrétaire générale de la confédération européenne des syndicats. Nous parlerons de l’Europe et droits sociaux afin de définir si une convergence des droits sociaux par le haut serait compatible avec les traités européens actuels.

Rendez-vous lundi 10 décembre 2018 à 20:30 à la fédération du PS 31

Plus d'infos

Lundi de l’Europe : le pilotage de la dette en Europe (lundi 17 décembre)

Lundi de l’Europe : le pilotage de la dette en Europe (lundi 17 décembre)

Les lundis de l’Europe reçoivent Gabriel COLLETIS, sur la question du pilotage de la dette de l’Europe, afin de savoir si elle constitue une contrainte réelle ou si un autre politique financière peut exister.
Rendez-vous au 3 rue Lancefoc à 20h30, lundi 17 décembre 2018.

Plus d'infos

AGENDA DE RENTREE

AGENDA DE RENTREE

30 août à (19h) : commission égalité femmes hommes et lutte contre les discriminations
31 août (18h) : Parlons Europe avec Eric Andrieu, député européen. Salle 5 de l’ensemble associatif, place Cantal à Colomiers
7 septembre (17h) : Evènement Europe du Comité des régions. Centre de congrès le Dôme, 18 rue des 3 couronnes à Carcassonne
10 au 16 septembre : semaine de mobilisation nationale des Fédérations

Plus d'infos

AGENDA – Université de la Rochelle : du 23 au 25 août 2018

AGENDA – Université de la Rochelle : du 23 au 25 août 2018

L’Université d’été de La Rochelle se tiendra cette année du 23 au 25 août 2018.

 

Plus d'infos

Newsletter

Contact

3 rue Lancefoc
31000 Toulouse
www.ps31.org
05 61 23 15 75

Adresse postale:
Fédération du Parti Socialiste
Haute-Garonne
2 bis rue Lejeune
31000 Toulouse
[customcontact form=1]