• Accueil
  • Réinventer la démocratie

Réinventer la démocratie

La démocratie va mal.

C’est le constat unanimement partagé par les intervenants du café citoyen organisé à l’initiative d’Isabelle Hardy le 10 avril dernier sur le thème « réinventons la démocratie »

Deux chiffres suffisent à Elisa Lewis, responsable du pôle « Conseil citoyen » de la campagne de Benoît Hamon, pour montrer la crise de légitimité et d’efficacité dont souffrent les responsables politiques : 80% des citoyens estiment que les responsables politiques ne se soucient pas de leurs préoccupations ; 51% des primo-votants seulement sont sûrs d’aller voter.

Du local à l’international, les initiatives citoyennes se multiplient

Cela signifie-t-il pour autant que les citoyens sont définitivement fâchés avec la chose publique ? Non, et de nombreuses initiatives le prouvent.

Elisa Lewis a parcouru le monde à la rencontre de citoyens faisant entendre leur voix grâce à des actions innovantes qu’elle retrace dans son ouvrage : « Le Coup d’Etat citoyen – Ces initiatives qui réinventent la démocratie ».

Paulette Salles, conseillère départementale en charge des questions liées à la démocratie de proximité, explique comment, à travers le « dialogue citoyen » lancé par le Département, une institution peut se rapprocher du citoyen.

Nadine Milhau, membre de l’association CITO 31, démontre que les citoyens peuvent être associés aux réflexions des parlementaires.

Lionel Bouzonville raconte les premiers pas de Politizr, sa plateforme numérique de discussion entre les élus et les citoyens. Une plateforme qu’Isabelle Hardy sera d’ailleurs l’une des premières à utiliser pendant sa campagne pour les législatives.

Enfin, Gilbert et Frédérique détaillent leur expérience au sein du conseil citoyen de Benoît Hamon, qui a permis de faire émerger dix propositions qui ont été intégrées dans son programme.

Autant d’actions, de pistes, d’expériences qui prouvent – et c’est heureux ! – qu’il existe d’autres moyens pour s’exprimer que de mettre périodiquement un bulletin dans l’urne.

Remettre les citoyens au cœur de la décision politique

Mais ces initiatives, aussi intéressantes et nombreuses soient-elles, seront-elles suffisantes pour surmonter la crise de défiance de nos concitoyens face à la politique ? Pour Isabelle Hardy, la démocratie représentative telle que nous la connaissons aujourd’hui est à bout de souffle. Il ne s’agit pas d’en sortir mais de la transformer en profondeur afin de remettre le citoyen au cœur de la décision politique. C’est tout le sens du projet de Benoît Hamon, avec, entre autres, le 49.3 citoyen, la reconnaissance du vote blanc, la participation citoyenne à l’élaboration de la loi et des politiques publiques ou la limitation du cumul dans le temps du mandat des élus.

Pour sa part, Isabelle Hardy s’engage, si elle est élue, à faire des comptes-rendus de mandat, mais aussi à associer les citoyens en amont à la réflexion et à la co-construction, grâce à l’organisation de café citoyens, de rencontres thématiques, à la mise en place de plateformes collaboratives. « Le mandat de député, qui est un mandat national mais qui a une accroche territoriale importante, peut permettre d’expérimenter une véritable démocratie participative qui ne se substitue pas à la démocratie représentative mais qui l’enrichit. », conclut-elle.

Partagez cette information !

Newsletter

Contact

3 rue Lancefoc
31000 Toulouse
www.ps31.org
05 61 23 15 75

Adresse postale:
Fédération du Parti Socialiste
Haute-Garonne
2 bis rue Lejeune
31000 Toulouse

Contact

Captcha image for Custom Contact Forms plugin. You must type the numbers shown in the image