• Accueil

Catégorie : Édito du Premier Fédéral

Cher-e-s camarades, cher-e-s ami-e-s,

Depuis le Congrès d’Aubervilliers, notre parti prend le chemin de la renaissance. Ce travail s’inscrit dans le temps. Nul ne peut nier les difficultés. Le positionnement du pouvoir en place nous permet pourtant aujourd’hui de retrouver un espace et une identité propre, si tant est que nous en ayons la volonté et la force militante. Notre identité s’est diluée dans des compromis idéologiques, économiques et culturels. Or, nous n’avons pas vocation, comme le SPD en Allemagne, à servir de supplétif à un pouvoir de type LREM… comme nous n’avons pas vocation non plus à nous confondre dans une posture uniquement contestataire.

Notre identité, c’est être et donc redevenir une force de proposition ; c’est être et donc redevenir réformistes, volontaires, sérieux, pragmatiques et non pas fatalistes ; c’est d’être et donc de redevenir une gauche de gouvernement et de combat, pas celle du compromis, pas une gauche molle mais celle qui part du réel pour aller vers l’idéal ; c’est être le fer de lance du progrès. Notre famille, c’est la gauche. Alors nous devons ne laisser aucun doute, quelques soient nos empruntes, sur notre ADN.

Notre identité, nous devons la construire aussi, et peut-être surtout, au niveau Européen. La refondation d’une gauche européenne, d’une idéologie propre à constituer une alternative, apparaît comme un enjeu essentiel à l’avenir de l’union. Seule une gauche sociale européenne peut redonner un nouveau souffle démocratique et citoyen à l’UE.

Notre combat à venir sera donc de tracer une feuille de route claire, ambitieuse et volontaire pour rendre au socialisme ses lettres de noblesse. Le défi est immense. Plusieurs chantiers vont être lancés à partir du Conseil national du 9 juin prochain : Europe, bilan, réforme statutaire.

J’ai souhaité une nouvelle équipe, renouvelée, paritaire, pour m’accompagner dans l’animation fédérale et le pilotage des chantiers. Du travail, du collectif et de l’humilité !

Amitiés Socialistes,

Sébastien VINCINI

Un nouveau cycle

Edito de Sébastien VINCINI, Premier Secrétaire fédéral du Parti Socialiste de Haute-Garonne, Avenir N°2219 Octobre 2017

 

Chers camarades, chers ami-e-s,

Aujourd’hui notre parti est à la croisée des chemins. D’une part s’achève le cycle d’Epinay, de l’autre commence le long chemin de la responsabilité collective.
Les défaites de 2017 ne sont pas seulement l’échec d’un quinquennat mais, plus globalement, celui d’un parti qui n’a pas su, pu, ou voulu répondre à la simple question : Qu’est-ce qu’être socialiste au XXIème siècle ?

Lire la suite

En Haute-Garonne, nous ne ferons pas l’impasse sur les futures échéances électorales, présidentielles et législatives.

Nous devons aller chercher la victoire.

Nous ne pouvons, en effet, nous résoudre, nous socialistes, à laisser notre pays aux mains de la droite qui d’ores et déjà annonce la destruction du vivre ensemble, la casse de l’Ecole, la disparition du service public, la baisse du nombre de fonctionnaires…

Lire la suite

Newsletter

Contact

3 rue Lancefoc
31000 Toulouse
www.ps31.org
05 61 23 15 75

Adresse postale:
Fédération du Parti Socialiste
Haute-Garonne
2 bis rue Lejeune
31000 Toulouse
[customcontact form=1]