• Accueil
  • Retour sur le Lundi de l’Europe avec Pierre Juston (thème de la laïcité)

Retour sur le Lundi de l’Europe avec Pierre Juston (thème de la laïcité)

Compte-rendu du Lundi de l’Europe sur la laïcité du 15 octobre :
« Peut-il y avoir une politique laïque européenne ? » avec Pierre Juston, militant socialiste et doctorant en droit public à l’Université Toulouse Capitole.

Le terreau favorable à la naissance de la laïcité en France peut se trouver dans la lutte de pouvoir entre les rois de France et les papes. Mais il ne faut pas la confondre avec le gallicanisme, qui est l’indépendance du pouvoir religieux national vis-à-vis du pape. Le principe de laïcité a ensuite pris corps au moment de la Révolution française, qui avec la République, sont les véritables racines de la France contemporaine.

En Europe, seule la France a développé ce principe de laïcité, même si de nombreux autres pays n’ont pas de religion d’Etat. On peut d’ailleurs rapprocher la laïcité de la notion de neutralité qui se développe dans d’autres pays européens. Le sujet de la place de la religion dans les espaces publics et privés a également été abordé par la Cour Européenne des Droits de l’Homme, qui a eu à se prononcer à plusieurs reprises récemment. Ses décisions ont été de dire que les Etats ont une marge de manœuvre, une marge d’appréciation avec la gestion du fait religieux dans leur législation, tant que chaque citoyen a la liberté de croire ou de ne pas croire. Elle a cependant été un peu plus loin dans la sphère privée des entreprises, où elle a autorisé la mise en place des règles de neutralité dans le règlement intérieur des entreprises.

Le contexte européen n’est donc pas favorable à une généralisation du principe de laïcité, y compris chez les autres partis membres du Parti Socialiste Européen, dont certains ne remettent pas en cause la place de la religion dans leur pays (Italie…)

Cependant, la laïcité est un outil de concorde civile, qu’il pourrait être intéressant de faire émerger en Europe par la charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne, dans l’idée de porter l’idéal sous-jacent d’émancipation de l’individu (valeurs universalistes, comme ce qui se passe avec le féminisme). C’est une bataille culturelle qu’il faut mener, auprès des élus comme auprès du peuple. Et ce travail ne nous exonère pas d’une clarification préalable de la position du Parti Socialiste sur la laïcité en France.

Propositions :

  • Obtenir un accord au sein du Parti Socialiste Européen pour promouvoir la neutralité dans les services publics européens, au travers d’une charte.
  • Demander la suppression du délit de blasphème dans tous les pays européens.

Partagez cette information !

Newsletter

[sibwp_form id=1]

Contact

3 rue Lancefoc
31000 Toulouse
www.ps31.org
05 61 23 15 75

Adresse postale:
Fédération du Parti Socialiste
Haute-Garonne
2 bis rue Lejeune
31000 Toulouse
[customcontact form=1]